Sponsorisé

Une promenade pour les amateurs d’art

Sur le Rehberger-Weg, des sculptures multicolores t’emmènent du campus Vitra à Weil am Rhein (All) jusqu’à la Fondation Beyeler à Riehen (BS).

Tu ne connais pas l’artiste allemand Tobias Rehberger? Ce n’est pas si grave. Un chemin de randonnée composé de 24 étapes et 24 œuvres te permettra de le découvrir. Long de 5 km, le Rehberger-Weg commence au Vitra Design Museum de Weil am Rhein, en Allemagne. Le point de départ, une grande cloche en laiton bleu-ciel, est difficile à rater.

Puis, tout au long du chemin qui te mène vers Riehen (BS), tu n’auras pas besoin de chercher les œuvres d’art. Elles sont toutes multicolores et bien mises en valeur. Les panneaux indicateurs aussi d’un style particulier. C’est notamment le cas du perchoir. Il n’a rien à voir avec un perchoir habituel. Il est jaune, posé sur trois pattes et ressemble un peu à ces boudins qu’on utilise pour flotter dans l’eau. Evidemment, on peut y monter pour profiter d’une vue imprenable sur la campagne environnante.

Quelques stations plus loin, tu trouveras un objet bleu turquoise qui s’avère très pratique: tu peux y jeter ta bouteille vide ou l’emballage de ton sandwich.

«Pour tous ceux qui aiment à la fois l’art et la nature.»

J.K, lectrice.

Vous connaissez les plus beaux endroits de Suisse

Un grand nombre de lecteurs a répondu à notre appel et voté pour son coin de Suisse préféré. Un jury de 20 minutes et de Suisse Tourisme a sélectionné 13 endroits parmi toutes les candidatures présentées ici. Nous vous avons préparé une autre sélection sur cette carte:

Une vue impressionnante

Le chemin t’emmène ensuite au mont Tüllinger, qui, bien qu’il s’élève seulement à 460 m au-dessus de la mer, peut bien être considéré comme une montagne. Et l’effort consenti pour y grimper sera récompensé par un magnifique panorama. Des jumelles multicolores, une autre œuvre de l’artiste, rendront la vue deux fois plus impressionnante. Et si l’ascension t’a donné soif, l’objet n°15 saura l’épancher. Appuie sur le bouton de cette colonne orange et un jet d’eau fraîche viendra à ton secours.

Des graffitis même au sol

Après avoir passé la moitié du sentier, le paysage devient peu à peu plus urbain. C’est là que Thomas Rehberger a utilisé l’arrière d’un garage comme toile. Quelques arrêts plus tard, une mosaïque colorée au sol t’indique le chemin à suivre. L’objet suivant est un coucou. L’horloge, pas l’oiseau. Pas reconnaissable au premier coup d’oeil. C’est pourquoi mieux vaut y arriver à une heure pleine. C’est alors qu’un tube orange sort du disque bleu. Et que résonnent les cris du coucou.

Encore quelques étapes et te voilà à l’arrivée. Une autre cloche bleue en laiton t’y attend, devant la Fondation Beyeler.

A noter: Tobias Rehberger, 54 ans, est un sculpteur allemand, professeur à la Haute-école des Beaux-Arts de Francfort.


Conseil: entre mars et octobre, une navette relie le campus Vitra et la Fondation Beyeler.

On peut profiter du panorama grâce à ces jumelles.
On peut profiter du panorama grâce à ces jumelles.
1/2
La partie urbaine du Rehberger-Weg.
La partie urbaine du Rehberger-Weg.
2/2

#IneedSwitzerland Challenge

Le challenge #IneedSwitzerland montre au peuple suisse notre pays sous son plus beau visage, avec des photos ou des vidéos des coins préférés de tout un chacun, répartis sur l’ensemble du territoire. L'endroit et la personne, qui fait une croix suisse - soit grâce à une autre personne, soit à l'aide d'objets - représentés sur la photo doivent être reconnaissables. Plus le nombre de participant est grand, plus le puzzle des croix suisses humaines s'agrandit.

Participer maintenant et poster sa croix suisse #ineedswitzerland #inlovewithswitzerland

Sponsorisé

Ce contenu a été produit par le Commercial Publishing, en collaboration avec Suisse Tourisme. Le Commercial Publishing est le département de Content Marketing qui travaille sur mandat de 20 minutes et de Tamedia.