Au bout d’un moment, il ne reste plus que de la petite monnaie: sur les comptes bancaires, vos avoirs peuvent diminuer considérablement.
Au bout d’un moment, il ne reste plus que de la petite monnaie: sur les comptes bancaires, vos avoirs peuvent diminuer considérablement. istockphoto
Paid post

Comment l'inflation et les frais réduisent la richesse

L'argent est en sécurité à la banque? Ce n'est pas toujours vrai. En fait, vous prenez souvent un risque plus élevé si vous laissez vos avoirs sur votre compte bancaire au lieu de les investir sur le marché des capitaux.

Au cours des derniers mois, de nombreux investisseurs ont perdu tout intérêt pour les actions. C'est compréhensible, car lorsque le Dow Jones chute de 1000 points ou même plus en une seule journée à cause de la pandémie en cours, les investisseurs sont particulièrement heureux de trouver des refuges. C'est pourquoi l'ancienne règle du «Cash is King», c'est-à-dire la stratégie consistant à ne pas investir son argent mais à le laisser sur son compte bancaire, s'applique à nouveau à de nombreuses personnes. Après tout, c'est là qu’il est le plus en sécurité, n'est-ce pas ?

En fait, cette vieille règle n’est plus que partiellement vraie, depuis longtemps. Il faut dire que les banques ne sont plus les institutions financières indestructibles qu'elles étaient autrefois et ce depuis la crise financière de 2008. De fait, les actifs qui se trouvent sur un compte bancaire continueront à diminuer. Et ça ne devrait pas changer de sitôt.

Les taux d'intérêts et l'inflation font baisser la richesse réelle

La faute à la baisse des taux d'intérêts: ces derniers ont maintenant atteint des niveaux historiquement bas. Ceux qui laissent leur argent sur le compte et veulent un haut degré de sécurité doivent le payer de façon réaliste - avec une perte progressive de leurs avoirs. Car entre les taux d'intérêts bas et les coûts administratifs, il n'y a guère de profit à réaliser à la fin de l'année. Sans parler de la menace de taux d'intérêts négatifs.

Ajoutez à cela le fait que l'inflation fait fondre les actifs. En fait, même avec les seuls placements à taux d'intérêt sûrs, il n'est plus possible de préserver les actifs de façon réaliste en raison de l'inflation. Un exemple de calcul simple montre à quel point l'inflation réduit la valeur du patrimoine: avec un taux d'inflation de trois pour cent par an, la valeur des liquidités et des actifs non productifs d'intérêts s’est réduite de moitié en 24 ans. Et même si l'inflation n'est que de 1 %, le pouvoir d'achat a déjà baissé d'un dixième après dix ans.

Les temps sont durs pour les investisseurs qui veulent placer leurs avoirs avec le moins de risques, par exemple pour leur retraite. La bonne nouvelle, c'est que cela reste possible, paradoxalement, avec les actions. En fait, il est maintenant plus sûr de répartir vos actifs entre différents investissements, dont des actions. Car sans les possibilités de rendement que ces dernières offrent, il est pratiquement impossible de préserver ses actifs.

Même les investisseurs peu enclins à prendre des risques peuvent constituer leur patrimoine à long terme à l'aide d'obligations ou d'actions, explique Helge Müller, responsable de la stratégie d'investissement chez Genève Invest, avant de souligner qu’il faut une stratégie d’investissement prudente. Cela signifie constituer des réserves, recevoir des revenus réguliers et investir dans la croissance. Toutefois, les investisseurs doivent prendre leur besoin de sécurité au sérieux et mettre de côté une petite somme d'argent. Cette garantie peut être utilisée pour investir dans des titres qui rapportent des intérêts ou des dividendes réguliers.

Les investisseurs prudents devraient donc également inclure dans leur portefeuille des titres défensifs portant des dividendes. Ce n'est pas seulement le montant du dividende versé qui compte, mais aussi les prévisions de croissance de l'entreprise. Helge Müller souligne également que la crainte des risques éventuels sur le marché boursier ne doit pas être une raison pour accepter simplement une inflation systématique sur son compte bancaire. Après tout, investir de l'argent n'a rien de sorcier.

Paid post

Ce contenu a été produit par le Commercial Publishing, en collaboration avec Genève Invest. Le Commercial Publishing est le département de Content Marketing qui travaille sur mandat de 20 minutes et de Tamedia.

Genève Invest : prenez soin de vos investissements

Comment les investisseurs peuvent-ils obtenir un revenu sur leur capital sûr, prévisible et attrayant en période de taux d'intérêts faibles ou négatifs? Les gestionnaires de portefeuilles de Genève Invest ont étudié cette question en profondeur et donnent la réponse suivante: en investissant dans un portefeuille d'obligations soigneusement sélectionnées, dans différentes devises, émises par des sociétés qui ont été analysées et jugées saines. Dans un passé récent, ces titres à revenu fixe ont généré des rendements mensuels qui sont égaux ou même supérieurs au niveau des performances annuelles actuelles d'autres investissements.