Beaucoup de talent: lors des ateliers de musique «SMA Kids by Generali», des enfants suisses ont montré ce dont ils sont capables devant Bligg.
Beaucoup de talent: lors des ateliers de musique «SMA Kids by Generali», des enfants suisses ont montré ce dont ils sont capables devant Bligg. Senler Media
Paid post

Dans le nouveau titre de Bligg, les enfants sont les stars

Pendant les ateliers de musique «SMA Kids by Generali», les enfants ont pu faire leurs premières expériences avec des professionnels de la musique tels que le rappeur Bligg ou le chanteur Gustav. Tous étaient tout feu tout flamme et une chose est sûre: tous les participants se souviendront longtemps de ces ateliers.

Ceux qui veulent devenir rappeurs, guitaristes ou batteurs s'entraînent très jeunes. Le programme de promotion musicale «SMA Kids by Generali» a été lancé par Generali Suisse et les Swiss Music Awards. Dans ces ateliers, les enfants mélomanes peuvent découvrir leurs talents musicaux de manière informelle. Et le point fort de la journée, c’est qu’ils participent à la toute nouvelle chanson de Bligg, qui leur sert de mentor. Les derniers des cinq ateliers du programme ont eu lieu le week-end passé à Bâle et à Fribourg.

Le matin, les enfants ont été initiés au rap, aux percussions et à la façon dont s’organise la musique dans un groupe dans trois ateliers avec des exercices pratiques. Les organisateurs de l’atelier ont aussi été soutenus par le chanteur fribourgeois Gustav («Di Wäg/Ton Chemin»). Le musicien ne manque aucune occasion d'initier personnellement les jeunes talents musicaux aux secrets du headbanging dans l'atelier sur la musique en groupe. Ainsi, sur la musique culte du groupe Krokus, «Bedside Radio», les enfants ont appris à secouer la tête correctement. Mais aussi, bien sûr, à jouer de la guitare, de la basse, de la batterie ou à chanter devant le micro.

Un étage plus bas, dans le Nordstern Club de Bâle, les jeunes, pour la plupart âgés de 6 à 12 ans, ont appris tout la préparation pratique pour qu'une chanson de rap sonne aussi bien que celles de Bligg. Ou encore combien il y a de façons d'accompagner le tube de Steff la Cheffe «Ha ke Ahnig» avec des percussions. Ces ateliers sont animés par de jeunes talents de la Gustav Academy, qui ne font pas encore partie des grands et sont donc plus proches des enfants que les parents, les enseignants ou les stars.

«C'est formidable pour les enfants de pouvoir travailler avec de jeunes musiciens. Ils sont moins timides avec eux», confie Gustav. C’est assez unique que les enfants soient initiés à la musique de manière ludique et puissent bénéficier de conditions professionnelles. «Ces ateliers offrent des expériences dont tous les participants se souviendront longtemps. Et qui sait? Peut-être que nous découvrirons le prochain Bligg ici», poursuit Gustav en riant.

Un nouveau hit de Bligg pour une bonne cause

Un des derniers ateliers du programme de promotion de la musique «SMA Kids by Generali», a eu lieu à Bâle. Les organisateurs ont été très positifs quant au résultat de cette campagne de promotion des talents. «C'est une très belle histoire, surtout pour les enfants, mais aussi pour leurs parents et pour nous en tant que initiateurs. Tout le monde est enthousiaste à propos de la campagne», déclare Marc Gobeli des Swiss Music Awards. Ute-Kristina Schäfer, de Generali Suisse, voit les choses de la même façon: «Notre but était de donner aux enfants la possibilité de se défouler musicalement. Avec Gustav, nous avons à bord non seulement un professionnel pur-sang, mais surtout un musicien au grand cœur. Les réactions enthousiastes des jeunes parlent d'elles-mêmes. Les enfants nous ont contaminés, nous les adultes sur place, avec leur joie en musique».

Colin (avec une casquette): «J'aime regarder mes rappeurs préférés sur YouTube.» 
Matteo : «Peut-être que je deviendrai rappeur plus tard. J'ai réalis...
Colin (avec une casquette): «J'aime regarder mes rappeurs préférés sur YouTube.» Matteo : «Peut-être que je deviendrai rappeur plus tard. J'ai réalisé aujourd'hui à l'atelier que je préfère le rap au chant.» Stefan Bohrer
1/8
«A la maison, je joue du piano. Et ici, c’est de jouer de la batterie qui m’a le plus plu». - Jamal, 7 ans.
«A la maison, je joue du piano. Et ici, c’est de jouer de la batterie qui m’a le plus plu». - Jamal, 7 ans. Stefan Bohrer
2/8
«Je me souviendrai longtemps de ces ateliers, c'était une expérience très cool». - Chiara, 12 ans.
«Je me souviendrai longtemps de ces ateliers, c'était une expérience très cool». - Chiara, 12 ans. Stefan Bohrer
3/8
Lors de l'atelier à Bâle, Bligg a fait briller les yeux des jeunes.
Lors de l'atelier à Bâle, Bligg a fait briller les yeux des jeunes. Senler Media
4/8
«Bligg est un vrai producteur de tubes, les choses doivent marcher, avec lui. Les tournages de l'après-midi sont toujours un peu un défi pour les enfa...
«Bligg est un vrai producteur de tubes, les choses doivent marcher, avec lui. Les tournages de l'après-midi sont toujours un peu un défi pour les enfants.» - Gustav Stefan Bohrer
5/8
Les recettes de la nouvelle chanson «Narbe» de Bligg seront versées à une bonne cause.
Les recettes de la nouvelle chanson «Narbe» de Bligg seront versées à une bonne cause. Senler Media
6/8
«C'est génial pour les enfants de travailler avec de jeunes musiciens. Les enfants sont moins timides avec eux.» - Gustav
«C'est génial pour les enfants de travailler avec de jeunes musiciens. Les enfants sont moins timides avec eux.» - Gustav Stefan Bohrer
7/8
«Nous avons développé «SMA Kids» en collaboration avec Generali Suisse pour promouvoir les jeunes talents. Il est tout à fait possible qu'un nouveau f...
«Nous avons développé «SMA Kids» en collaboration avec Generali Suisse pour promouvoir les jeunes talents. Il est tout à fait possible qu'un nouveau format pour le Swiss Music Award puisse même en découler.» - Marc Gobeli, SMA Stefan Bohrer
8/8

Et il y a encore une chose sur laquelle tout le monde est d'accord: il y a beaucoup de talent chez les jeunes Suisses. Plus de 150 enfants ont pu montrer ce qu'ils pouvaient faire dans les ateliers. Et beaucoup de garçons et de filles ont réalisé ce jour-là que la musique est un excellent moyen d'exprimer leurs émotions et veulent maintenant apprendre à jouer du piano ou de la guitare.

Les enfants ont déjà pu travailler avec une star: leurs voix ont été enregistrées pour la nouvelle chanson du rappeur alémanique Bligg, nommée «Narbe», que le rappeur a écrite spécialement pour ce programme. La chanson sortira le 5 octobre et tous les bénéfices seront reversés à la «The Human Safety Net Switzerland Foundation», une fondation de Generali Suisse. Cette fondation soutient les familles socialement défavorisées en Suisse.

Il est compréhensible que les enfants soient un peu nerveux lorsqu'ils rencontrent Bligg. Mais ils sont d'autant moins susceptibles d'oublier ce qu'ils ont vécu. Comm les deux jeunes rappeurs Matteo et Colin (tous deux âgés de 9 ans) l'ont déclaré avec un large sourire: «Nos copains à l'école ne cesseront jamais d'être étonnés.»

Plus de photos et une vidéo avec toutes les émotions de l'atelier fr Bâle se trouvent ici et celles de Fribourg ici.

Paid post

Ce contenu a été produit par le Commercial Publishing, en collaboration avec Generali. Le Commercial Publishing est le département de Content Marketing qui travaille sur mandat de 20 minutes et de Tamedia.

SMA Kids by Generali

Fondé par Generali Suisse et les Swiss Music Awards, le programme de promotion de la musique «SMA Kids by Generali» permet aux enfants d’accéder à la musique dans un environnement décontracté. En tant que mentor musical, Bligg a écrit une chanson pour le programme, qu’il répète avec les jeunes lors des ateliers. Cette chanson sortira en octobre et les recettes iront à «The Human Safety Net Switzerland Foundation», une fondation de Generali Suisse qui soutient les familles défavorisées de Suisse.

The Human Safety Net

The Human Safety Net est une initiative conjointe mondiale créée en 2017 par le groupe Generali. Ce réseau est actif dans 21 pays. Depuis deux ans, Generali Suisse en fait partie avec «The Human Safety Net Switzerland Foundation». L’objectif de cette initiative est d’offrir aux personnes socialement défavorisées la possibilité de développer leur potentiel. Schirin Razavi, présidente de The Human Safety Net Switzerland Foundation, déclare: «Nous soutenons les familles avec enfants socialement défavorisées de Suisse. La période entre 0 et 6 ans est un âge particulièrement marquant pour les enfants. C’est là que sont posés les jalons pour l’avenir. C’est pourquoi soutenir les enfants en bas âge est très important pour nous, et nous considérons que la musique a un rôle important à jouer en ce sens.»