Sponsorisé

Créatifs contre les déchets plastiques

Chaque année, des millions de tonnes de déchets plastiques atterrissent dans les océans. Des produits de design de haute qualité peuvent pourtant être fabriqués à partir de ces déchets.

300 millions de tonnes. C'est la quantité de plastique produite chaque année dans le monde. Et la consommation ne cesse d'augmenter, car le plastique est bon marché, léger, incassable et durable. Mais le problème se pose d'autant plus qu'il est utilisé depuis longtemps, car la montagne de déchets plastiques ne cesse de s'accroître. Bouteilles en PET, sacs en plastique, emballages, gobelets, fibres plastiques et autres pièces en plastique - 86 millions de tonnes de déchets plastiques flottent sur nos océans. Ces déchets se décomposent en particules de plus en plus petites, qui finissent souvent dans l'estomac des animaux marins ou bloquent leurs voies respiratoires. Il existe au moins cinq gigantesques maelströms de déchets dans le monde, car les courants océaniques font en sorte que le plastique de toutes les régions du monde s’y agglutine. Une partie des déchets plastiques échoue également sur les rivages. Elle y pollue les plages et des bandes côtières entières. Réduire et recycler

Dans la mesure du possible, il est donc important de faire l’impasse sur tous les types de plastiques ou de faire en sorte qu’ils soient collectés, triés et recyclés. Le designer japonais Oki Sato prouve qu'il est possible de créer des produits design de haute qualité avec la chaise NO2 Recycle. La chaise à coque empilable polyvalente reflète merveilleusement le calme et la simplicité qui caractérisent le design japonais. Elle est conçue à partir de déchets plastiques, ce qui signifie qu’elle est élaborée avec du polypropylène recyclé à 100 %. La coque de la chaise contient des bouteilles de détergent et des emballages qui sont utilisés dans la salle de bains et la cuisine. De plus, la chaise elle-même peut être recyclée un jour. Le designer Oki Sato est convaincu que les enjeux autour de la durabilité ne cessent de croître, et que les designers et les fabricants doivent trouver des solutions ensemble. La revalorisation gagne l'industrie automobile

Si de nouveaux produits sont créés à partir de toutes sortes de marchandises mises au rebut, un design abouti et convaincant constitue un aspect important. C'est un sujet qui touche les secteurs de la mode et de la décoration d'intérieur depuis un certain temps déjà. L'industrie automobile a, elle aussi, découvert la revalorisation. Avec le tout nouveau Mazda MX-30, le constructeur automobile Mazda lance un modèle qui adopte non seulement l'idée du recyclage, mais l'exprime aussi dans son concept de design. L'extérieur, par exemple, est caractérisé par une simplicité sans compromis. L'habitacle donne une sensation de légèreté, notamment grâce aux portes freestyle qui s'ouvrent dans des directions opposées. L'intérieur donne un sentiment de sécurité malgré toute cette ouverture. Et les matériaux utilisés, comme le PET recyclé avec une texture naturelle pour les panneaux de porte ou le liège écologique pour la console centrale, sont non seulement élégants, mais ils minimisent également l'impact sur l'environnement.

Le tout nouveau Mazda MX-30, 100% électrique

Découvrez le tout nouveau Mazda MX-30 entièrement électrique, un SUV urbain caractérisé par un design centré sur ses utilisateurs qui respire la légèreté. Il s’agit d’une voiture électrique qui promet une expérience de conduite unique aussi naturelle qu’avec un moteur à combustion. Son habitacle aux lignes harmonieuses a été réalisé à partir de matériaux durables et écologiques tels que le liège. Lors du choix de la batterie, les ingénieurs poursuivaient deux objectifs principaux: réduire les émissions tout au long du cycle de vie et garantir une autonomie suffisante pour les trajets quotidiens des utilisateurs de la voiture.

Profitez de notre offre de lancement: dès CHF 36 990.–* y.c. wallbox, livrée et installée par notre partenaire, le TCS.

Sponsorisé

Ce contenu a été produit par le Commercial Publishing, en collaboration avec Mazda. Le Commercial Publishing est le département de Content Marketing qui travaille sur mandat de 20 minutes et de Tamedia.

* Mazda MX-30 First Edition e-Skyactiv: prix net CHF 36 990.– (prix catalogue re­commandé), y. c. wallbox d’une valeur de CHF 1 690.–. Valable pour les clients particuliers pour les contrats d’achat jusqu’au 30.11.20 et non cumulable avec le leasing. Modèle illustré (équipement supplémentaire inclus): Mazda MX-30 Revolution e-Skyactiv. Prix au comptant CHF 44 700.– (prix catalogue recommandé CHF 44 700.–, y. c. wallbox d’une valeur de CHF 1 690.– + «Maxi-Garantie 3+2» d’une valeur de CHF 1 090.–). Consommation normalisée UE mixte 19,0 kWh/100 km, émissions de CO2 (locales) 0 g/km, catégorie d’efficacité énergétique A.