Sponsorisé

Lorsque la paille se transforme en or

La revalorisation, ou upcycling, permet de transformer des bouteilles PET usagées en tissu et le surplus de liège en habillage intérieur pour les voitures.

La revalorisation est le meilleur des recyclages. Cette méthode innovante permet non seulement d’éviter que des matériaux de valeur tels que l'aluminium ou le PET ne soient jetés, mais en plus de les transformer en produits raffinés et de haute qualité qui satisferont leurs propriétaires pendant de nombreuses années. Le créateur de mode américain Daniel Silverstein a un jour, selon le «New York Times», comparé l‘upcycling au nain tracassin, le personnage de conte de fées qui peut filer de l'or à partir de paille.

La mode est au cœur du phénomène du recyclage durable depuis de nombreuses années et c’est bien plus qu'une simple tendance. On trouve des bijoux fabriqués à partir de rebuts de l'industrie métallurgique, des sacs issus de bâches de camions, des sacs à dos confectionnés à partir d'airbags et de ceintures de sécurité, des housses de téléphones portables faites à partir de tuyaux d'incendie ou des horloges murales provenant de pièces de vélos. En bref: tout un univers de superbes produits dont leurs propriétaires ne voudraient certainement pas se passer.

Même le processus de recyclage le plus exemplaire a ses limites et produit des déchets. La revalorisation est donc la forme pérenne du recyclage. Elle ferme le cycle et modifie la perception des produits dont on n’a plus besoin dans leur fonction première. Vu sous le bon angle, ce ne sont plus des biens dont on peut se passer, mais des ressources convoitées, une inspiration et non un encombrement.

Le constructeur automobile Mazda a compris les avantages de l’upcycling et donne l’exemple en matière d’écologie avec le tout nouveau Mazda MX-30. Le tissu intérieur est composé à 100% de bouteilles en PET broyées, la console centrale, les tablettes et les poignées de porte intérieures sont en liège issu de la production de bouchons de vin. Les housses de siège contiennent 20% de fil recyclé et le cuir est remplacé par du cuir vegan, un cuir artificiel sans produits chimiques. Tout cela est bon pour la nature et pour la voiture. «Bien que les éco-matériaux soient à la mode, l'intérieur a une apparence et un toucher extrêmement agréables» salue le portail spécialisé «Autogazette».

Le tout nouveau Mazda MX-30, 100% électrique

Découvrez le tout nouveau Mazda MX-30 entièrement électrique, un SUV urbain caractérisé par un design centré sur ses utilisateurs qui respire la légèreté. Il s’agit d’une voiture électrique qui promet une expérience de conduite unique aussi naturelle qu’avec un moteur à combustion. Son habitacle aux lignes harmonieuses a été réalisé à partir de matériaux durables et écologiques tels que le liège. Lors du choix de la batterie, les ingénieurs poursuivaient deux objectifs principaux: réduire les émissions tout au long du cycle de vie et garantir une autonomie suffisante pour les trajets quotidiens des utilisateurs de la voiture.

Profitez de notre offre de lancement: dès CHF 36 990.–* y.c. wallbox, livrée et installée par notre partenaire, le TCS.

Sponsorisé

Ce contenu a été produit par le Commercial Publishing, en collaboration avec Mazda. Le Commercial Publishing est le département de Content Marketing qui travaille sur mandat de 20 minutes et de Tamedia.

* Mazda MX-30 First Edition e-Skyactiv: prix net CHF 36 990.– (prix catalogue re­commandé), y. c. wallbox d’une valeur de CHF 1 690.–. Valable pour les clients particuliers pour les contrats d’achat jusqu’au 30.11.20 et non cumulable avec le leasing. Modèle illustré (équipement supplémentaire inclus): Mazda MX-30 Revolution e-Skyactiv. Prix au comptant CHF 44 700.– (prix catalogue recommandé CHF 44 700.–, y. c. wallbox d’une valeur de CHF 1 690.– + «Maxi-Garantie 3+2» d’une valeur de CHF 1 090.–). Consommation normalisée UE mixte 19,0 kWh/100 km, émissions de CO2 (locales) 0 g/km, catégorie d’efficacité énergétique A.