Olivier Kofler est le PDG de Carvolution, un fournisseur d'abonnements automobiles, et un fin connaisseur du monde des start-up.
Olivier Kofler est le PDG de Carvolution, un fournisseur d'abonnements automobiles, et un fin connaisseur du monde des start-up. (Source: Stevan Bukvic / CP)
Sponsorisé

«L'industrie automobile a mis au point un moyen de dissimuler le coût de la voiture»

Olivier Kofler est le PDG de Carvolution, un fournisseur d'abonnements automobiles, et n'est pas étranger à la scène suisse des start-up et des entreprises. Il est convaincu que les nouveaux acteurs apportent des avantages aux clients, et pas seulement dans l'industrie automobile. Dans cette interview, il explique pourquoi l'abonnement Carvolution a de plus en plus de succès parmi les acheteurs de voitures.

Olivier Kofler, tout le monde parle du changement dans la mobilité. Comment vivez-vous ce bouleversement?

Je vois comment les besoins des gens changent. Ces dernières années, cette évolution a été rapide. Avant, les gens achetaient une voiture et la gardaient pendant des décennies. Aujourd'hui, les cycles sont beaucoup plus courts, les situations de la vie changent plus vite: emplois, maisons, relations: tout est devenu plus rapide. Cela inclut également la mobilité. Quand, comment et si j'ai besoin d'une voiture? Cela peut changer rapidement.

Quel rôle les jeunes entreprises jouent-elles dans cette évolution?

L'avantage d'une start-up est que vous pouvez adopter une approche radicale de quelque chose à partir d'une page blanche. Il n'est pas nécessaire de tenir compte de la tradition d'une entreprise, mais vous pouvez vous mettre entièrement à la place du client: quels sont ses besoins? Que pouvez-vous faire de mieux aujourd'hui que par le passé? À partir de là, vous pouvez développer de nouvelles solutions optimisées et adapter un modèle commercial aux besoins des clients.

Vous avez vous-même créé avec succès de nouvelles entreprises avec Bexio et iBrows. Qu'est-ce qui fait une bonne start-up?

Avant tout, il faut savoir bien écouter ce que le marché et les clients veulent. Cela nécessite une bonne dose de courage, une vision et un savoir-faire technique. Aujourd'hui, il n'y a guère de modèle commercial qui ne soit pas piloté par le numérique. Vous devez également être prêt à adapter votre service si l'hypothèse de départ ne correspond pas tout à fait à la réalité attendue.

Avez-vous aussi dû le faire?

Au début, vous pouviez vous abonner à une voiture chez Carvolution pour une durée minimale d'un mois. Mais il est vite apparu que de nombreux clients savaient dès le départ qu'ils allaient s'abonner pour dix, douze mois ou plus. En conséquence, nous avons réaligné notre offre de manière à ce que les clients puissent configurer eux-mêmes la durée, avec des prix plus bas pour les abonnements plus longs. La flexibilité, nous avons dû l'apprendre, est un concept élastique.

L'ancien responsable de l'innovation et des plates-formes numériques chez PwC Suisse est le directeur général du service d'abonnement automobile Carvolution depuis juillet 2019.
L'ancien responsable de l'innovation et des plates-formes numériques chez PwC Suisse est le directeur général du service d'abonnement automobile Carvolution depuis juillet 2019. (Source: Carvolution)

En attendant, vous n'êtes plus le seul fournisseur d'abonnements automobiles en Suisse. Où le match se jouera-t-il? Quelle entreprise va gagner?

Tout d'abord, je dois dire que j'accueille volonté de nouveaux concurrents. Parce que leur arrivée confirme le bien fondé de notre offre et contribue à développer le marché. Carvolution a été le premier fournisseur de voitures en Suisse et détient une part de marché d'environ 80%. Je considère nos prix attractifs, la gamme de produits et le service de qualité comme des arguments en faveur de Carvolution. Nous proposons également presqu’exclusivement des voitures neuves, dont de nombreuses voitures électriques. Chez nous, vous pouvez essayer une voiture électrique sans avoir à l'acheter tout de suite. La satisfaction des clients est notre objectif le plus important, ce qui se reflète également dans les notes extraordinairement bonnes qui nous sont attribuées.

Quels sont les défis que vous devez relever?

Nous devons montrer aux gens la comptabilité analytique complète. Ce n'est pas une chose agréable à faire, mais ce n'est que si vous avez une transparence totale que vous pouvez voir qu'un abonnement de voiture en vaut la peine. Par exemple, les gens voient une affiche d'une Mercedes Classe A à 199 francs par mois en leasing, puis ils voient la même voiture à 650 francs. Cela semble cher à première vue. Sauf si vous incluez tous les coûts du leasing: acompte, assurance, pneus, vignette, taxe de circulation, etc. Au fil des ans, l'industrie automobile a mis au point un moyen de dissimuler le coût réel d'une voiture. 95% des gens sous-estiment le coût de leur voiture. Nous, en revanche, nous sommes transparents, justes et flexibles.

Faut-il être jeune pour utiliser un service d'abonnement automobile?

Pas du tout. L'âge moyen de nos clients est de 45 ans. Et nous n'avons pas de modèle défini: jeunes, vieux, femmes, hommes, familles, célibataires, retraités, nouveaux conducteurs, hommes d'affaires ou particuliers. Nous avons une offre adaptée à chaque situation et à chaque client.

Quel rôle peut jouer l'abonnement automobile dans la mobilité de demain?

Des études montrent que dans les deux ou trois prochaines années, 10% des nouvelles immatriculations seront effectuées avec un abonnement automobile, et d'ici 2030, ce chiffre passera à 40%. La tendance à ne plus devoir posséder des choses, mais plutôt à les utiliser en fonction de la situation, se manifestera également dans les voitures. Netflix ou Spotify ont démontré ce que Carvolution est sur la bonne voie.

Sponsorisé

Ce contenu a été produit par le Commercial Publishing, en collaboration avec Carvolution. Le Commercial Publishing est le département de Content Marketing qui travaille sur mandat de 20 minutes et de Tamedia.

A propos de Carvolution

Chez Carvolution, les clients conduisent leur nouvelle voiture de manière simple, équitable et peu coûteuse. Parce que le prix fixe mensuel comprend tout.

Carvolution propose plus de 25 voitures de différentes marques. Le spectre va des petites voitures et limousines aux SUV et voitures électriques. La durée pendant laquelle les clients veulent conduire leur voiture ne dépend que d'eux. La durée - entre 3 et 36 mois - peut être déterminée par le client. Après cela, la voiture peut être changée, rendue ou conservée. Les clients sont totalement flexibles lorsqu'ils sont sur la route.

Enfin et surtout, Carvolution marque des points avec le prix. Selon le TCS, le coût total d'une Audi A1 louée, tous frais compris, s'élève à environ 841 francs par mois. En revanche, l'abonnement à une nouvelle Audi A1 commence à 469 francs par mois. En 36 mois, Carvolution peut ainsi faire économiser plus de 13’300 francs.

Grâce à ce service tout compris, les clients n'ont plus à se soucier de rien d'autre et leur vie devient un peu plus facile. Carvolution s'occupe de tout ce qui concerne les voitures. Que ce soit l'assurance, les taxes, les services et l'entretien, les pneus et même le stockage des pneus.

Les clients n'ont qu'à conduire leur voiture, Carvolution s'occupe du reste. Cela signifie que quiconque sait calculer et ne veut pas d’efforts superflus est bien servi par Carvolution.

Advertisement