Pour les fêtes, exigez le meilleur de la viande dans vos assiettes. Découvrez ici les raisons qui font de la viande suisse le choix par excellence.
Pour les fêtes, exigez le meilleur de la viande dans vos assiettes. Découvrez ici les raisons qui font de la viande suisse le choix par excellence. (Unsplash)
Sponsorisé

La viande suisse, c’est le bon choix

Les bonnes raisons d’opter pour la viande produite en Suisse sont légion, au premier rang desquelles la durabilité et l’élevage respectueux des animaux.

La viande suisse surpasse les produits d’importation, notamment en matière de durabilité et de bien-être des animaux. Ou, pour le dire autrement: c’est le choix idéal pour vos réveillons de Noël et de la Saint-Sylvestre. Vous découvrirez ici tous les atouts des rôtis, filets, ragoûts et consorts issus de notre agriculture.

Géographie

Plus des deux tiers des terres agricoles suisses sont des herbages si escarpés et reculés qu’ils ne se prêtent pas à la culture des champs ni à l’arboriculture fruitière. Contrairement à l’être humain, les ruminants comme les bovins ou les moutons peuvent se nourrir d’herbe qu’ils transforment pour nous en précieuses protéines.

Climat

La Suisse connaît une pluviométrie favorable. Les éleveuses et les éleveurs suisses peuvent ainsi se passer dans une large mesure d’irriguer artificiellement leurs prairies et pâturages. A l’échelle mondiale, le secteur agricole consomme environ 70% de l’eau douce, contre à peine 2% en Suisse.

Contrôle du fourrage

Dans les élevages suisses, les animaux sont nourris avec un fourrage contrôlé, respectueux de l’environnement et exempt d’organismes génétiquement modifiés et de farines animales. Quant aux hormones et aux antibiotiques destinés à augmenter le rendement, ils sont strictement interdits. L’alimentation des ruminants est composée à plus de 80% de fourrage grossier particulièrement respectueux du climat, à savoir l’herbe et le foin.

Indépendance

85% du fourrage destiné aux animaux est issu de la production suisse, et cette part atteint même 91,5% pour les bovins. Les importations ne représentent que 15% et concernent principalement les tourteaux de soja, qui proviennent à 99% de cultures durables et certifiées.

Lois de protection des animaux

Peu d’autres pays au monde appliquent des lois aussi strictes que la Suisse en matière de protection des animaux. C’est la garantie d’un élevage respectueux des espèces. Par exemple, chez nous, les temps de trajet pour le transport des animaux ne doivent pas dépasser six heures. A titre de comparaison, l’UE autorise jusqu’à 24 heures de transport pour les cochons.

Engagement volontaire de l’agriculture

La plupart des exploitations agricoles suisses participent à des initiatives facultatives comme les programmes SST (systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux) et SRPA (sorties régulières en plein air).

Sécurité grâce à une traçabilité sans faille

Grâce à un système de contrôle d’origine par test ADN unique, 99% de la viande bovine produite en Suisse peut-être tracée du comptoir à l’abattoir et jusqu’à la ferme.

Sponsorisé

Ce contenu a été produit par le Commercial Publishing, en collaboration avec Proviande. Le Commercial Publishing est le département de Content Marketing qui travaille sur mandat de 20 minutes et de Tamedia.

Proviande est l’interprofession suisse de la filière viande. Elle réunit sous un même toit produc­teurs, commerce de bétail, trans­for­ma­teurs de bétail de boucherie, de viande et d’abats, ainsi que le commerce de détail, les impor­ta­teurs et les expor­ta­teurs. En tant que marque déposée, «Viande Suisse» est un produit de Pro­vi­ande.