Coopération Weekend

Le guide du soutif

Free the boobs! Voilà une devise que nombre d’entre nous ont suivie l’an dernier. Rester à la maison, d’accord, mais en lâchant le soutien-gorge alors! Pourtant, un soutif n’est pas censé être inconfortable. Il a été inventé à la fin du XXIe siècle par des féministes qui voulaient se libérer des corsets étroits et étouffants. Donc si tu rêves de te débarrasser du tien, c’est sans doute que tu n’as pas acheté le bon. Voici quelques conseils pour éviter les erreurs. Cela dit, tu peux aussi continuer de vivre sans! 

La bonne taille

Environ 80% des femmes ne portent pas la bonne taille de soutien-gorge, selon des études. Délirant, non? On reste sur la taille qu’on avait prise une fois. Pourtant, les seins sont en constante évolution, en fonction de l’âge ou du cycle menstruel. Premier élément à garder en tête: ne jamais acheter un soutien-gorge juste avant ou pendant tes règles. Le mieux, ça reste de prendre des mesures. Les tailles classiques sont composées d’un chiffre et d’une lettre. Le chiffre représente le tour de ton tronc en dessous de la poitrine. Pour la grandeur du bonnet (qui correspond à la lettre), place le mètre ruban au milieu du buste sans serrer, et regarde le tableau des tailles du fabricant. Car les mesures peuvent changer d’une marque à l’autre. Après, tu ne couperas pas à l’essayage quand même!

Au bon endroit

Un soutien-gorge que tu portes au quotidien ne devrait jamais te serrer. Mais si tu dois le remettre en place sans arrêt, c’est que quelque chose cloche. Le bon ajustement est la clé du succès. La bande en dessous de la poitrine doit être parallèle aux bonnets, s’appuyer sur le corps sans te scier. Si elle remonte, c’est qu’elle est trop lâche. Cette bande devrait d’ailleurs suffire à maintenir ton soutif en place. Les bretelles servent uniquement de support et reposent confortablement sur tes épaules. Conseil de pro: ajuste tes bretelles individuellement, car les seins sont souvent de taille différente. Si ta poitrine remplit les bonnets sans être comprimée, qu’elle ne balance pas de haut en bas quand tu marches, l’objectif est atteint. 

La bonne forme

À armatures

C’est LE modèle classique. Les armatures intégrées soutiennent la poitrine et lui confèrent la tenue nécessaire. Mais il est particulièrement important de soigner l’ajustement pour qu’elles ne coupent pas tes seins. Selon tes préférences, tu peux le choisir avec ou sans rembourrage.

En dentelle: soutien-gorge à armatures Nulu, 29 fr. 95, Coop City.
En dentelle: soutien-gorge à armatures Nulu, 29 fr. 95, Coop City.

À coques

Les soutiens-gorges à coques ont des coussinets en mousse fine intégrés aux bonnets. Ils donnent une belle forme à la poitrine et ne laissent pas transparaître les mamelons. Ils sont disponibles avec ou sans armature, avec des bonnets pleins, des demis ou des quarts de bonnets. 

Bien emballés: soutien-gorge à coques Nulu, 29 fr. 95, Coop City.
Bien emballés: soutien-gorge à coques Nulu, 29 fr. 95, Coop City.

Invisible

Les soutiens-gorges invisibles fonctionnent comme une seconde peau et passent inaperçus sous ton haut. Sans couture, légèrement rembourrés, ils offrent une forme et un soutien confortable. Petite astuce: sous un t-shirt blanc, évite le soutif blanc! Pour le camoufler au maximum, choisis-le plutôt teinte nude.

Presque invisible: soutien-gorge Naturaline, 34 fr. 95, Coop City.
Presque invisible: soutien-gorge Naturaline, 34 fr. 95, Coop City.

Push-up

L’époque où les femmes faisaient remonter leurs petits seins est révolue. La tendance est désormais au naturel et au confort. Mais si tu veux quand même jouer sur ce tableau, le soutien-gorge push-up pourrait t’intéresser. Il est équipé de coussinets qui poussent les seins vers le haut, ou les rapprochent au centre.

À balconnets

Tu veux montrer ton décolleté? Pas d’hésitation, c’est un soutien-gorge à balconnets qu’il te faut. Sa coupe convient à merveille aux tops ou robes décolletées. Contrairement au push-up, le balconnet ne triche pas sur la taille, mais donne une belle forme à la poitrine. 

Bralette

Sans armature ni coussinets, la bralette est un soutif minimaliste. Selon le style, elle ressemble à un top que tu peux intégrer à ta tenue comme une pièce fashion. Les bralettes sont confortables, mais offrent peu de soutien. Elles sont surtout appréciées des petites poitrines.

Mignon et confortable: bralette de Nulu, 29 fr. 95, Coop City.
Mignon et confortable: bralette de Nulu, 29 fr. 95, Coop City.

Coopération Weekend

Coopération et 20 minutes, les deux journaux les plus importants de Suisse, s'allient pour créer un nouveau magazine branché, à paraître juste avant le week-end. Dès à présent, «Coopération Weekend» se trouvera, tous les vendredis, online et au milieu du journal 20 minutes.