Sponsorisé

Les 5 meilleures scènes d’action de l’histoire de James Bond

Aucune autre franchise de film n’enthousiasme autant ses fans avec des scènes d’actions révolutionnaires que la série des James Bond. Voici cinq grands classiques inoubliables de 007 qui ont marqué l’histoire de ces films.

1. Personne ne le fait mieux que lui

Beaucoup de fans considèrent «L’espion qui m’aimait» comme le meilleur James Bond, et cette scène y est pour quelque chose: le saut en parachute au tout début de ce grand classique de 1977 est peut-être le meilleur moment de l’histoire des films de 007. Roger Moore est poursuivi par des gredins armés dans la neige et s’élance du haut d’une falaise, skis aux pieds. Il tombe d’une hauteur vertigineuse; un silence de mort s’installe. Puis son parachute aux couleurs du drapeau britannique s’ouvre et l’on entend les premières notes de la chanson «Nobody Does It Better» interprétée par Carly Simons. Waouh!

2. Tempête sous l’eau

Les prises sous l’eau sont le cauchemar de tous les réalisateurs. James Cameron et Kevin Costner sont bien placés pour le savoir. Cela est particulièrement vrai pour l’année 1965 où les conditions techniques étaient beaucoup plus compliquées qu’aujourd’hui. L’équipe qui a tourné l’impressionnante bataille sous-marine dans «Opération Tonnerre» a d’autant plus de mérite. Une chorégraphie captivante et un Sean Connery très en forme compensent l’absence de dialogue. Le film a été tourné près de la jetée de Clevedon (Ang) et chorégraphié d’une main de maître par Ricou Browning. Un moment fort de ce film d’action qui a durablement marqué ce genre cinématographique.

3. James Bond, un personnage drôle

Après l’immense succès de «La guerre des étoiles», les producteurs des films de 007 ont décidé d’envoyer James Bond dans l’univers pour son aventure suivante. «Moonraker» marque le début d’une ère dans laquelle 007, incarné par Roger Moore, devient de plus en plus un personnage de bande dessinée. Les scènes comme la course-poursuite en gondole dans Venise passant devant la place Saint-Marc ou encore la scène romantique en apesanteur restent inégalées dans ce domaine. Certains adorent les scènes humoristiques, d’autres moins, mais une chose est sûre: aujourd’hui encore, personne ne les a oubliées.

4. Vous permettez? Daniel Craig!

Après «Meurs un autre jour», la série des James Bond a tenté de prendre un nouveau départ. Avec «Casino Royale», elle y est parvenue, et comment! Dès la scène post-générique, qui se veut courte et précise, Bond se bat contre un homme dans des toilettes. Mais la véritable action commence par la course-poursuite captivante à travers Madagascar. Les scènes sont pimentées par des cascades fantastiques (Bond saute notamment d’une grue à l’autre), un parcours unique et un échange de coups de feu explosif dans l’ambassade. Quel début pour Daniel Craig!

5. Impossible de ne pas mentionner «Goldfinger»

La liste des temps forts de 007 ne serait pas complète sans une scène de «Goldfinger». On pourrait en effet évoquer la totalité du film, car si Terence Young a défini le personnage de James Bond dans ses deux premiers films, Guy Hamilton a élaboré un modèle pour la suite de la série dans ce grand classique de 1964. Il a notamment commencé le film avec une scène d’action qui n’avait rien à voir avec le reste et a présenté un nouvel agent 007 au public. Dans la scène d’ouverture, Sean Connery sort de la mer avec une fausse mouette sur la tête, fait exploser un laboratoire de fabrication de drogues, enlève sa combinaison en néoprène pour dévoiler un smoking blanc et poursuit sa journée tranquillement. On ne peut pas faire plus cool! Tout aussi inoubliable, la célèbre scène du laser avec Gerd Fröbe et ce dialogue: «Vous voulez que je parle? – Non M. Bond. Non, je veux que vous mouriez.»

Sponsorisé

Ce contenu a été produit par le Commercial Publishing, en collaboration avec Universal Pictures. Le Commercial Publishing est le département de Content Marketing qui travaille sur mandat de 20 minutes et de Tamedia.