Le thé permet de se réchauffer, mais a aussi, selon sa composition, des effets bénéfiques sur le corps et l’esprit.
Le thé permet de se réchauffer, mais a aussi, selon sa composition, des effets bénéfiques sur le corps et l’esprit. Stocksy
Sponsorisé

Voilà pourquoi nous devrions boire plus de thé

En quoi cette boisson est-elle bonne pour la santé et qui a inventé le sachet de thé? Retour sur une incroyable success-story.

En Grande-Bretagne, le «tea time» est une véritable tradition. En Suisse aussi, nous avons de bonnes raisons de boire du thé. Pour le plaisir d’une part, mais aussi pour les bienfaits qu’apportent ses différentes variétés.

Le thé d’ortie stimule le métabolisme et purifie le corps en éliminant les toxines. Le thé à la sauge – pour prendre un autre exemple – permet de lutter contre les refroidissements et soulage en cas de nervosité, de stress, de maux de ventre ou de troubles menstruels. On dit même qu’il tonifierait la mémoire!

Alors que sous nos latitudes, il est déjà courant au Moyen Age de faire infuser des feuilles de sauge et d’autres herbes dans de l’eau chaude pour en extraire les principes actifs, le thé n’est introduit en Europe qu’en 1610 par la Compagnie hollandaise des Indes orientales. Les 100 premières livres de thé arrivent en Grande-Bretagne en l’an 1644. Le roi et la cour découvrent cette boisson appréciée des Chinois depuis le IIIe siècle avant J.-C. en 1662. En 1717, Thomas Twining ouvre la première boutique à Londres.

Aujourd’hui, les sachets de thé, très pratiques, sont partout. Mais ils n’existent que depuis un peu plus d’un siècle. C’est le marchand new-yorkais Thomas Sullivan qui les a inventés, à son insu. Il avait pour habitude d’envoyer des échantillons de thé emballés dans des sachets en soie à ses clients. Ceux-ci les plongeaient dans l’eau chaude, pensant que c’était prévu ainsi.

Les premières feuilles de thé ont été importées en Europe au début du XVIIe siècle.
Les premières feuilles de thé ont été importées en Europe au début du XVIIe siècle. Stocksy

Les feuilles de thé, qui contiennent de la caféine, sont naturellement vertes. Si on les plonge dans de l’eau, elles donnent le thé vert. Si une fermentation intervient entre le moment de la cueillette et l’infusion, les feuilles s’oxydent et changent de couleur. On obtient alors du thé noir. Les deux variétés réduisent considérablement le risque d’hypertension arterielle et protègent les dents des caries.

La chercheuse égyptienne Mervat Kassem a également mis en avant que l’efficacité des antibiotiques serait améliorée quand les patients boivent du thé vert. A l’heure actuelle, les scientifiques mènent des recherches pour savoir si le thé pourrait jouer un rôle dans la prévention des cancers. Les conclusions des premières études iraient dans ce sens.

Les thés bio Migros

On l’aura compris, le thé a non seulement une longue histoire, mais il est aussi bon pour le corps et l’esprit. Découvre dans ton magasin Migros la vaste gamme de thés portant le label de qualité Migros Bio.

Nouveau: thé aux herbes des Alpes suisses avec des orties

Sponsorisé

Ce contenu a été rédigé par le Commercial Publishing de Tamedia en collaboration avec Migros.