Coopération Weekend

Autour du gril

Nous, les grillades, on adore. Mais on les aimerait encore plus sans certains individus franchement casse-pieds autour du barbecue.

Madame je-sais-tout

Elle ne s’occupe pas de la moindre saucisse pendant la soirée, mais elle reste à côté du préposé au barbecue et pense maîtriser le sujet. «Tu fais deux entailles dans les cervelas? Moi, je n’en ferais qu’une.» Comme son surnom l’indique, elle croit tout savoir mieux que les autres, y compris en sciences des grillades. Et elle en fait profiter tout le monde, même si personne ne lui a rien ­demandé. C’est plus fort qu’elle! Elle essaie d’attrapper la pince, à laquelle le maître du barbecue s’accroche. Difficile de l’arrêter quand elle part dans une théorie. Elle explique en long et en large pourquoi une marinade sèche est bien ­meilleure que de l’huile et que déglacer la viande à la bière, ça ne se fait plus. Et elle en rajoute une couche: «Si j’étais toi, je retournerais ce steak. Je dis ça, je dis rien, mais tu le voulais saignant, non?» C’est vrai que la situation sent le brûlé…

Le cœur de la fête:
gril à charbon Napoleon Pro, 
529 fr., Coop brico + loisirs
Le cœur de la fête: gril à charbon Napoleon Pro, 529 fr., Coop brico + loisirs

Le maître du gril

Lui, c’est un peu le responsable de la soirée, sans qui rien ne va. Enfin, c’est en tout cas ce qu’il pense. Après tout, il est le maître du barbecue. Et sans grillade, tout le monde aurait faim! Alors il fanfaronne et fait le ­malin. Mais… la réalité c’est que personne ne lui a demandé d’endosser ce rôle. Et en général, le barbecue ne lui ­appartient même pas. Soudain, il se retrouve, pince à la main, en train d’organiser la choré des steaks, ­saucisses et autres légumes déjà préparés autour du gril. Il s’occupe de tout et relègue l’hôte des lieux en assistant. De peur que Madame-Je-sais-tout ne lui pique sa place, le maître des grillades n’ose pas s’éloigner de son territoire – même une seule seconde. Quand il va aux ­toilettes, il prend la pince avec. Il retrouve des réflexes digne de l’homme des cavernes: il pense que maîtriser le feu fait de lui le roi de la tribu.

Ambiance lampion:
lanterne en papier avec support
à bougie, 30 cm, 7 fr. 95, 
Coop brico + loisirs
Ambiance lampion: lanterne en papier avec support à bougie, 30 cm, 7 fr. 95, Coop brico + loisirs

L’homme des cavernes

«Hahaha, les végétariens mangent la nourriture de ma nourriture!» Il se sent tellement spirituel de ressortir cette blague à chaque fois, l’homme des cavernes. La viande, c’est toute sa vie. Il en a donc apporté des tonnes. Et s’il y avait des actions, bingo! Parce qu’il ne va quand même pas ­dépenser une fortune et la quantité prime sur la qualité, c’est bien connu. Attention à quiconque ose déposer un légume ou du halloumi à côté de ses saucisses de veau. Il ne se gêne alors pas pour expliquer pendant des plombes pourquoi ce genre de choses n’a rien à faire sur le gril. Faut-il te dire ce qu’il pense des végétariens et des vegans? Pas besoin, il s’en chargera lui-même – à coups d’allusions lourdingues montrant son manque d’ouverture d’esprit.

…plus de lumière!
Lanterne en papier avec support
à bougie, 30 cm, 9 fr. 95, 
Coop brico + loisirs
…plus de lumière! Lanterne en papier avec support à bougie, 30 cm, 9 fr. 95, Coop brico + loisirs

Le pique-assiette

«Oh, mais je croyais que vous fournissiez la viande pour tout le monde.» Raté. Le pique-assiette n’a rien acheté, mais il compte sur le fait que les autres ont toujours un surplus. Il a pas tort, mais comme il fait la même chose concernant les boissons, sa manœuvre manque d’élégance. Pourquoi s’embêterait-il à faire un détour au ­supermarché pour ramener un sixpack en plus c’est lourd à trimballer alors que les autres peuvent s’en charger à sa place. Et vu qu’il sait que la prodigue de tupperwares va débarquer avec un wagon de nourriture, il ne voit pas pourquoi il perdrait du temps à préparer une salade en plus. D’ailleurs, il a ramené son tupper­ware. Ça serait dommage de gâcher les restes. Les rares fois où il a mauvaise conscience, il achète quelques ­canettes. Qu’il boit lui-même sans jamais les partager.

Pour tout emporter:
boîte de conservation Cirqula, 
24 fr. 90, Livique
Pour tout emporter: boîte de conservation Cirqula, 24 fr. 90, Livique

La prodigue de tupperwares

Elle passe volontiers sa journée à cuisiner. Parce que sa réputation en dépend! Elle a sa propre interprétation de «tu peux amener une salade ou un dessert». Pile à l’heure, elle débarque avec des croissants au jambon, dix salades différentes, du pain fait maison et trois ou quatre desserts. Non seulement toutes celles et ceux qui ont juste acheté une baguette au supermarché ont mauvaise conscience, mais elle ne se gêne pas non plus pour leur rappeler qu’elle a tout préparé elle-même à différentes reprises dans la soirée. Et énumère ses ­recettes en détail. S’il y a des restes, ce n’est pas son problème (mais le pique-­assiette, lui, est bien content). Par contre, elle prend bien garde à n’oublier aucun de ses précieux tupperwares, parce que le prochain ­barbecue est pour bientôt et elle a déjà des idées…

Coopération Weekend

Coopération et 20 minutes, les deux journaux les plus importants de Suisse, s'allient pour créer un nouveau magazine branché, à paraître juste avant le week-end. «Coopération Weekend» se trouvera, tous les vendredis, online et au milieu du journal 20 minutes.