Paid post

Les frais cachés gâchent les vacances

Plus de frais à l’étranger! Avec les banques sur smartphone telles que l’application «neon», les frais opaques, les taux de change élevés et les frais cachés appartiennent au passé.

Les cartes de crédit sont souvent autant une bénédiction qu’une malédiction. D’un côté, elles sont très pratiques, permettant de réaliser rapidement et sans difficulté tous les achats nécessaires pendant un voyage ainsi que de retirer facilement du liquide dans presque toutes les devises.

Mais, de retour au pays, c’est le choc quand arrive le relevé: des frais bancaires pour transactions à l’étranger absurdement élevés (10 francs par retrait, quel qu’en soit le montant!) font bien vite s’envoler la bonne humeur.

Et la charge la plus agaçante dans tout cela: la majoration liée au taux de change. Celui ou celle qui n’en a pas entendu parler ne la trouvera pas parmi les frais. Mais prudence: cela peut vite atteindre 3 ou 4% pour chaque paiement par carte – sur une addition de 1000 francs, voilà un sacré dîner à l’étranger!

De nombreuses banques proposent des offres de carte attrayantes mais se révèlent hélas souvent décevantes à cause de frais opaques lors du paiement par carte et d’autres charges élevées, parfois cachées. Non seulement cela gâche l’enthousiasme des vacances, mais cela peut aussi grever durablement le porte-monnaie.

Les «néobanques», alternatives récentes aux banques et comptes classiques, mettent sous pression les grands noms du secteur. Ces start-up intelligentes de la finance offrent des services bancaires numériques se basant sur des applications pour smartphone et séduisent grâce à des frais peu élevés et clairement indiqués.

Diverses études et comparaisons indépendantes ont réalisé des recherches sur les frais, taux de change et services des nouvelles banques sur smartphone et les ont comparés à ceux des banques suisses classiques. Résultat: les taux de change et les frais sont considérablement moins élevés chez la plupart des banques sur smartphone et touchent ainsi un point sensible, notamment à l’ère de la numérisation.

neon est le premier compte suisse à annuler tous les frais de carte dans le monde entier - y compris majorations du taux de change. Et est donc encore moins cher qu'auparavant.
neon est le premier compte suisse à annuler tous les frais de carte dans le monde entier - y compris majorations du taux de change. Et est donc encore moins cher qu'auparavant. neon Switzerland AG

En parallèle des grandes néobanques étrangères – dont par exemple les britanniques «Revolut» et «Transferwise» –, des start-up suisses s’établissent lentement mais sûrement sur le marché. Plus particulièrement la start-up zurichoise «neon». Grâce à son application claire, facile à utiliser et surtout sans frais cachés, ses utilisateurs gardent leurs finances sous contrôle, simplement et en quelques clics. Et, avec l’offre «neon», ils profitent également de la garantie des dépôts suisse et de fonctionnalités comme «eBill».

De plus, depuis janvier 2020, l’application bancaire a supprimé tous les frais liés aux paiements à l’étranger avec la Mastercard neon gratuite. Cette dernière peut s’utiliser dans le monde entier comme une carte de crédit classique, tout en étant directement liée au compte, comme une carte EC. Ainsi, les mauvaises surprises à l’ouverture du relevé, mais aussi la crainte de frais cachés, ne sont plus qu’un mauvais souvenir.

Paid post

Les Paid Posts sont rédigés par nos clients ou par le Commercial Publishing de Tamedia sur mandat. Ils ne font pas partie de l'offre rédactionnelle.

neon. La première application bancaire indépendante de Suisse. Imbattable sur les prix, sans frais cachés. Ultra simple et totalement sûre. Ton argent et tes données de paiement restent en Suisse. Avec garantie des dépôts suisse.