Sponsorisé

De la bonne viande grâce au fourrage suisse


Le bien-être des animaux, la protection de l'environnement et le plaisir : l'élevage des vaches allaitantes rend tout cela possible.

Ensemble plutôt que séparés : le bien-être des animaux est très important dans l'élevage des vaches allaitantes. Et cela inclut une relation étroite entre la vache mère et le veau. Dès la naissance, ils forment une unité qui est garantie à tous moment. Pour quelle raison ? Parce que la viande d'animaux épanouis a tout simplement meilleur goût. D’ailleurs, la viande rôtie ou bouillie est également un mets délicat et devient de plus en plus populaire auprès des chefs ambitieux. Fidèles à la devise «du museau à la queue».

Participer par conviction : les éleveurs de vaches allaitantes sont convaincus et passionnés. Néanmoins, toutes les exploitations qui produisent du Natura-Veal et du Natura-Beef sont régulièrement contrôlées par les inspecteurs de beef control, l'organisme d'inspection des exploitations labellisées de Vache mère Suisse. Ces contrôles sont généralement inopinés et garantissent que les producteurs respectent les directives strictes en matière de bien-être des animaux et les attentes des clients.

Les races ont également une grosse influence : mais pas de panique,, nous n’allons pas vous faire un cours de biologie ici. Donc, très brièvement expliqué : la race est l'un des facteurs décisifs pour le goût et la tendreté de la viande. Il existe actuellement dans l’élevage allaitant en Suisse 34 races de bovins à viande avec chacune des caractéristiques différentes. Certaines races sont mieux adaptées que d’autres selon l'exploitation et le terrainPour les races bovines à viande, la qualité et la quantité du lait jouent également un rôle décisif pour le veau.

C’est la nature: un veau se niche contre sa mère.
C’est la nature: un veau se niche contre sa mère. Vache mère Suisse
1/5
Des règles strictes garantissent le bien-être des animaux.
Des règles strictes garantissent le bien-être des animaux. Vache mère Suisse
2/5
En Suisse, 34 espèces bovines sont dédiées à l’allaitement.
En Suisse, 34 espèces bovines sont dédiées à l’allaitement. Vache mère Suisse
3/5
Le soja et l’huile de palme ne font pas partie de la nourriture données aux vaches.
Le soja et l’huile de palme ne font pas partie de la nourriture données aux vaches. Vache mère Suisse
4/5
Les veaux se nourrissent d’abord uniquement de lait, puis d’herbe et de foin.
Les veaux se nourrissent d’abord uniquement de lait, puis d’herbe et de foin. Vache mère Suisse
5/5

De l'air frais et beaucoup d'herbe : «vous êtes ce que vous mangez» - ce dicton s'applique également à nos amis quadrupèdes. Le régime alimentaire d'une vache allaitante suisse et de son veau se compose donc d'environ 92 % d'herbe, de foin et d'ensilage d’herbe, soit l'alimentation à laquelle les ruminants se sont adaptés au cours de milliers d'années. Les mélanges de céréales sont de préférence utilisés comme aliments concentrés. Ces derniers constituent rarement plus de deux pour cent de la ration alimentaire des bovins. Les veaux se nourrissent d'abord uniquement de lait maternel, puis d'herbe et de foin.

Un soulagement pour le climat : le soja et la graisse de palme n’entrent pas en ligne de compte dans l'élevage des vaches allaitantes. Ainsi, la forêt tropicale est protégée et cela contribue à la préservation du climat. De plus, les vaches qui se nourrissent d'herbe ne se trouvent pas en concurrence avec l'alimentation humaine. La production de leur fourrage n’empiète aucunement sur l’utilisation des précieuses terres agricoles. Pour des raisons topographiques et climatiques, les deux tiers de la surface de la Suisse ne peuvent de toute façon être utilisées que comme prairies et pâturages. L'utilisation des prairies est essentielle pour nourrir la population mondiale malgré des ressources limitées.

Toujours à portée de main : les produits Natura-Beef et Natura-Veal issus de l'élevage de vaches allaitantes sont disponibles dans la plupart des magasins Coop. Ils sont, bien sûr, également disponibles à la vente directe auprès de nombreux producteurs.

Sponsorisé

Ce contenu a été rédigé par le Commercial Publishing de Tamedia en collaboration avec Vache mère Suisse.

L’élevage de vaches allaitantes en Suisse

L'élevage de vaches allaitantes est la forme d'élevage la plus répandue dans le monde. L'élevage de vaches allaitantes est idéal pour la production de viande de haute qualité et l'utilisation extensive des prairies. En outre, elle répond aux souhaits des consommateurs pour une agriculture proche de la nature et respectueuse des animaux. L'élevage de vaches allaitantes convient aussi bien aux exploitations à temps plein qu'à temps partiel. En Suisse, les éleveurs de vaches allaitantes se sont regroupés en 1977. Aujourd'hui, Vache Mère Suisse compte 5800 membres qui élèvent 100'000 vaches allaitantes.