Gagner sa vie grâce à ses rentes à peine ses études terminées? C'est possible.
Gagner sa vie grâce à ses rentes à peine ses études terminées? C'est possible. Image: iStock
Sponsorisé

Comment prendre sa retraite à 30 ans?

Vivre très en dessous de ses moyens. C’est le credo des frugalistes qui prennent une retraite très anticipée en appliquant le principe dit des 4%.

Récemment, le Canadien Michael Rosehart a vécu son quart d’heure de gloire dans les médias. Retraité, ce millionnaire vit de ses rentes à 27 ans en louant des appartements achetés dès l’âge de 19 ans. En réalité, il dirige une entreprise immobilière. De plus, le coût de l'immobilier est bien moins élevé au Canada qu'en Suisse. Chacun n'a pas non plus les capacités de créer une start-up pour la revendre ensuite, ni le talent de s’improviser youtubeur à succès ou influenceur sur Instagram ou pour publier un best-seller et devenir millionnaire à 28 ans comme l’écrivain genevois Joël Dicker.

Un salarié a néanmoins les moyens de prendre sa retraite à 30 ans, s’il a la volonté de faire des sacrifices pour atteindre la liberté financière. Quel est donc le prix à payer pour se la couler douce dès la trentaine ?

Le calcul repose sur le principe dit des 4%. Vous devez mettre de côté 30 ans de dépenses annuelles. Cela permet de prélever 4% de votre capital par an sans entamer votre fortune. Si vous dépensez 20'000 francs par an, il faudra économiser et investir 600'000 francs avec un rendement de 4%, ce qui n’est pas irréaliste. Pour dépenser 35'000 francs par an, vous devez disposer de 1,05 million de francs, avec 50'000 francs annuels, de 1,5 million. Avec 100'000 francs par an, 3 millions de francs d’économie sont nécessaires.

Un salarié a les moyens de prendre sa retraite à 30 ans, s’il a la volonté de faire des sacrifices pour atteindre la liberté financière.

Le meilleur moyen de réussir avec un telle stratégie consiste à se restreindre au maximum. Les frugalistes, comme on les appelle, acceptent de vivre frugalement, «très en dessous de leurs moyens», avec aussi peu d’argent qu’il est humainement possible. Ils économisent entre 50 et 70% de leurs revenus. Comment?

Selon Michael Rosehart, qui a économisé dès l’âge de 17 ans, après avoir lu l’ouvrage «Early Retirement Extreme», de l’astrophycien Jacob Lund Fisker, selon lequel chacun peut atteindre l’indépendance financière en cinq ans, commencer par rogner sur le loyer est efficace : vivre chez papa-maman ou louer une chambre modeste.

Star du web

Autre frugaliste célèbre, l’entrepreneur américain Gary Vaynerchuck, star de l'application video Tik Tok, a amassé un magot évalué à 180 millions de dollars en se privant de presque tout. Entre 20 et 30 ans, Il a vécu comme un moine : pas de virée en boîte ni de resto, pas de vacances à la mer ou au ski, pas de concerts ni de festivals, pas de voiture ou de télé en leasing. Il a travaillé jour et nuit dans le magasin de spiritueux de ses parents et n'a dépensé que le strict minimum nécessaire pour survivre. Tout ce qu'il économisait, il l’a investi en Bourse.

Le secret, c’est en effet de constituer des revenus alternatifs comme la Bourse et des revenus passifs comme l’immobilier. Et le dernier jour de travail, ou «Fuck You Day» sera bientôt à votre portée. Cependant, vivre en Suisse avec 2000 francs par mois peut se révéler frustrant. Un tel budget autorise un train de vie plus fastueux à l’étranger, par exemple, au Nicaragua, en Bolivie, à Panama, en Thaïlande ou aux Philippines, pays où le coût de la vie est plus abordable.

Sponsorisé

Ce contenu a été rédigé par le Commercial Publishing de Tamedia, en collaboration avec Genève Invest.

Lisez cet encadré si vous...

• …ne voulez plus laisser votre argent sur votre compte d’épargne

• …disposez de plus de 100'000 francs pour un placement

• …voulez obtenir un rendement attrayant dans un contexte de taux d’intérêt zéro.

Comment les investisseurs peuvent-ils obtenir un revenu en capital sûr, prévisible et attrayant en période de taux d’intérêt très bas ou négatifs? Les gérants de Genève Invest se sont penchés sur cette question et ont trouvé la réponse suivante: grâce à des investissements dans un portefeuille d’obligations soigneusement sélectionnées, émises par des sociétés auditées et saines dans différentes devises. Dans un passé récent, ces titres à revenu fixe ont généré des rendements mensuels qui étaient égaux ou supérieurs aux rendements annuels actuels des autres placements. Le groupe Genève Invest est une société de gestion de fortune agréée domiciliée à Genève et au Luxembourg. Elle est au service de clients privés et des entreprises dans plus de 40 pays. En plus d’investir dans des titres à revenu fixe, GI se spécialise dans le «Value Investing», la sélection et l’investissement dans des actions de qualité prometteuse. Depuis 2008, Genève Invest est l’initiateur du fonds Switzerland Invest Fixed Income High Yield, qui a reçu cette année le Lipper et le City-wire Fund Award dans la catégorie «High Yield Bonds Global».